Perte d’un poste d’enseignant à Cardaillac

Suite à la suppression brutale d’un poste d’enseignant à l’école de Cardaillac à Rodez, les parents se sont mobilisés pour réclamer plus d’humanité dans cette gestion brutale et comptable de l’avenir de nos enfants.

Les élus Rodez Citoyen, mobilisés à leurs côtés ont envoyé ce jour un courrier à la Directrice des services académiques de l’Éducation Nationale :

Madame Lajus,

Nous nous joignons aux parents d’élèves de l’école Cardaillac à Rodez et au maire de la ville, monsieur Teyssèdre,  pour vous demander de revenir sur votre décision de supprimer un poste d’enseignant dans cette école.

Nous ne comprenons pas cette décision qui intervient dix jours après la rentrée alors que les effectifs sont stables depuis l’année dernière et encore plus depuis le 31 août. Ceci nous semble très violent tant pour les enfants, que pour leurs familles, l’enseignant concerné et l’équipe pédagogique.

Nous nous inquiétons également de l’aspect infra structurel de l’école : les classes ne sont ni grandes ni extensibles. Comment bien accueillir 26 élèves par classe au lieu de 19,5 dans ces locaux ? Et quid de la distanciation physique en cas de reprise épidémique ?

Pour conclure, nous vous demandons d’adopter une logique humaine et non comptable afin de garantir une éducation de qualité à nos futur.e.s citoyen.e.s et de revenir sur votre décision en rétablissant le poste supprimé.

Veuillez accepter, Madame Lajus, l’expression de nos salutations distinguées.

Marion Berardi, Iléana Bertau, Alexis Cesar, Eléonore Echène, Conseiller.e.s municipaux  Rodez Citoyen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.