Rencontre entre les élus de Rodez, Castres et Albi

Citoyennes et citoyens engagé.e.s à gauche et élu.e.s de Rodez, Castres et Albi, nous sommes investi.e.s dans la vie politique locale pour faire vivre le débat public et porter la parole des habitantes et des habitants.

Depuis presque un an, nous participons aux conseils municipaux et d’agglomération.

Trois villes différentes mais une expérience commune : nos conseils municipaux et nos conseils d’agglomération ne sont pas démocratiques.

Des maires-président.e.s d’agglo, renforcé.e.s par la loi NOTRe, qui font la pluie et le beau temps sur leurs territoires.

Des majorités municipales au garde-à-vous derrière leur chef.

Des groupes minoritaires méprisés.

Nos propositions quasi-systématiquement balayées.

Des attaques personnelles à défaut de débats d’idées.

La volonté de marginaliser les élu.e.s d’opposition, considéré.e.s implicitement ou explicitement comme des élu.e.s de seconde zone.

Un accès très difficile à l’information et une communication directe avec les services municipaux rendue volontairement difficile.

Des ordres du jour excessivement chargés qui ne permettent pas une analyse critique des décisions : jusqu’à 150 délibérations et dossiers ou plus d’un millier de pages à étudier en 5 jours !

Pourtant nous sommes élu.e.s.

Pourtant nous représentons un grand nombre d’habitantes et d’habitants de nos villes.

Pourtant la floraison de listes participatives et citoyennes du printemps 2020 a montré le grand désir de renouveau démocratique qui traverse notre pays.

Nos villes ne doivent plus être des fiefs aux mains de barons locaux.

Nos institutions démocratiques locales ne doivent plus être de simples chambres d’enregistrement.

A Albi, Castres et Rodez, grâce aux collectifs citoyens, continuons à faire vivre la démocratie !

La diversité de la parole est importante !

Nos villes doivent être à l’écoute de toutes et de tous !

Impliquez-vous, soutenez-nous, participez, proposez, protestez !

Ensemble, pour répondre à la crise sociale, économique et environnementale, nous pouvons faire valoir l’intelligence collective et l’expertise citoyenne et dépasser le fonctionnement autocratique de nos mairies respectives.

« Collectif citoyens, écologistes et gauche rassemblée », les élus

Nathalie FERRAND-LEFRANC – Nicole HIBERT – Pascal PRAGNERE – Jean-Laurent TONICELLO

« Castres écologique et solidaire », les élus

Aline GUERIN – André MARTINEZ

« Rodez Citoyen », les élus

Marion BERADI – Alexis CESAR – Eléonore ECHENE – Matthieu LEBRUN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.