Bilan 2021 : Vie quotidienne

Bonjour à toutes et tous et bienvenus dans cette série de vidéos où nous vous présentons les propositions que Rodez Citoyen a portées en votre nom en 2021, en conseil d’agglomération et en conseil municipal !

Le thème d’aujourd’hui est la vie quotidienne des Ruthénois.

-Pour que les grands ruthénois puissent profiter de la piscine Géraldini durant l’été, moment ou de nombreux grands ruthénois ne peuvent partir en vacances, nous avons demandé de décaler les travaux de la piscine hors des vacances scolaires. Refusé.

Toujours pour les piscines, nous avons proposé de ne pas faire peser l’augmentation des tarifs piscine sur les seuls grands ruthénois qui en supportent déjà la charge.

-La mairie a développé un poste de conseiller numérique, nous trouvons cela formidable et très utile, nous avons donc demandé à ce que ce poste soit pérennisé au delà des 2 ans de contrat aidé. Refusé

-Comme l’année précédente pour améliorer le stationnement en ville nous avons demandé une baisse des tarifs pour les résidents en parkings souterrains et un meilleur fléchage des parkings pour les visiteurs de la ville. Refusé.

-Comme l’année précédente nous avons proposé d’augmenter la présence humaine de médiateurs sociaux et d’agents de Police Municipale dans les rues plutôt que d’étendre le réseau de caméras de surveillance qui coûte très cher et dont l’inefficacité est prouvée.

Proposition refusée par la majorité qui souhaite au contraire accentuer et accélérer le développement des caméras.

-A deux reprises nous avons demandé l’entretien courant des bâtiments publics évitant de lourds investissements plus tard plutôt que des gros projets qui en mettent plein la vue. Il nous semble très important de penser à la vie quotidienne des ruthénois plutôt que de transformer Rodez en ville musée dans laquelle on ne peut pas bien vivre.

-Une fois encore nous avons mis en avant l’importance de ne pas oublier les quartiers dans les investissements.

  • Nous avons proposé que l’agglo absorbe le surcoût entraîné par la loi Egalim et la juste rémunération des agriculteurs plutôt que de la répercuter sur les étudiants déjà en difficulté pour se nourrir. Refusé

-En ce qui concerne les services publics de l’éducation nous avons demandé à la municipalité d’apporter les moyens humains nécessaires au périscolaire afin de pouvoir assurer un accueil des enfants sans discrimination suivant la situation des parents au regard de l’emploi.

Nous avons également proposé l’achat de matériel informatique fonctionnel et suffisant pour les écoles.

-Nous avons demandé la création d’une vraie piste cyclable et non une bande cyclable Av. V. Hugo

-Nous avons suggéré qu’après une phase de nettoyage intense de la ville et notamment des espaces verts, de passer par une étape de communication incitant la population à nous aider à garder la ville propre ceci avant de passer à des sanctions si cela s’avérait nécessaire.

-Enfin nous avons réclamé à la municipalité d’avoir les mêmes ambitions pour le quotidien des Ruthénois.es que pour l’élite sportive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.