Les années scolaires se suivent et se ressemblent sur le piton !

Pour la seconde année consécutive, la municipalité Ruthénoise, choisit de trier les enfants qui auront accès ou non à la garderie péri scolaire dès son ouverture

Pour la seconde année consécutive, nous nous sommes opposés à ce que les enfants soient accueillis en fonction du statut de leurs parents.

Un service public doit être accessible par tous et toutes de la même manière.

A part une pseudo-moralité sur ce que les parents devraient faire ou ne pas faire, les élus de la majorité ne nous apportent aucun argument crédible pour justifier cette discrimination.

Les arguments macronistes, qui souhaite que les parents justifient de leurs situations professionnelles pour obtenir un accès libre et entier à la garderie, sont juste inacceptables.

L’année dernière, il nous a été répondu : « Nous ne refusons personne ». Ce qui est faux, car des témoignages de parents refusés nous sont parvenus. C’est même pire que tout, car cette règle tacite non formalisée dans un règlement intérieur, laisse une libre interprétation à l’acceptation par les directions d’école à faire bénéficier ou non l’accès de la garderie aux enfants de certains parents à la rentrée prochaine. C’est ce qu’on appelle « le fait du prince » que s’octroient, en restant volontairement flou, les élus de la majorité.

Dans un même débat, ils réussissent même à se contredire en nous répondant une fois « On accueille tout le monde » et un instant plus tard « Que les parents qui ne travaillent pas (sous entendant que leurs enfants n’ont pas droit à la garderie) nous écrivent nous déciderons au cas par cas »

Monsieur Teyssèdre le service public ne se gère pas au cas par cas, et sa gratuité ne justifie pas le droit pour l’élu de s’arroger le pouvoir de privilégier tel ou tel ruthénois. Si vous accueillez réellement tout le monde, comme vous le prétendez, écrivez-le sur le règlement intérieur des temps périscolaires.

Pour rappel :

–          Le 28 août 2020, à 3 jours de la rentrée scolaire, la réduction du temps de garderie périscolaire dans les écoles publiques a été annoncée aux parents par la mairie. Les enfants seront accueillis à partir de 8h et jusqu’à 18h15, soit 45 minutes d’accueil de moins pour les enfants de Rodez. (https://www.rodezcitoyen.fr/reduction-des-heures-daccueil-des-garderies-periscolaires)

–          Septembre 2021, la mairie de Rodez instaure pour les garderies un temps d’ouverture différents en fonction du statuts des parents (https://www.rodezcitoyen.fr/discrimination-sur-les-temps-periscolaires) créant un accès inégal des enfants Ruthénois à la garderie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.