Malan : Plus petit, plus cher mais toujours aussi inutile

Mardi 5 avril 2022, le conseil de Rodez Agglomération a décidé, malgré une forte opposition, de se lancer dans le nouveau projet de parc des expositions de Malan. Un projet plus petit, plus cher mais toujours aussi inutile que l’ancien. Toutefois, nous tenons à saluer le courage dont ont fait preuve 8 élus de la majorité dont 3 vice-présidents de l’agglomération, en s’abstenant, à contre courant de leur groupe. Ils ont ainsi exprimé leur doute quant au choix de l’agglomération. A ces abstentions, il faut ajouter les 9 voix contre cette délibération.

La majorité a choisi de s’entêter à lancer la réalisation d’un nouveau permis de construire suivi d’une nouvelle procédure d’appel d’offre, tout en sachant pertinemment que celle-ci aboutira à un abandon en juin pour dépassement de l’enveloppe budgétaire.
En attendant, l’agglo a donc décidé de gaspiller l’argent public et le temps des agents territoriaux, pour satisfaire l’égo de quelques élus. Quel manque de respect également pour les entreprises qui vont perdre des ressources et du temps pour candidater pour des lots qui ne verront jamais le jour…L’économie a besoin d’être soutenue, faire miroiter un marché public qui n’a aucune chance d’aboutir est irresponsable.

Le choix responsable, pour l’agglomération et pour soutenir l’économie et les entreprises du bâtiments, aurait été de faire une croix sur ce projet inutile et dépassé et d’entamer au plus vite la réflexion sur les investissements utiles de demain: rénovation globale des bâtiments publics, accélération des aménagements pour les mobilités douces et les transports en commun, développement d’une ceinture verte maraîchère…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.